HESAV

May 15, 2018

Projet novateur avec l'hôpital neuchâtelois

Un projet de recherche autour de la collaboration novatrice entre urgences somatiques et psychiatriques

Arcinfo consacre un article à une collaboration naissante entre HESAV et l’Hôpital neuchâtelois (HNE) - Service mobile d’urgence et de réanimation (Smur) et Centre d’urgence psychiatriques (CUP) -  autour d’un projet de recherche qui prendra appui sur l’expérience neuchâteloise d’inclure un infirmier en psychiatrie dans les équipes du Smur.

Auteur d’une publication scientifique sur la police et la prise en charge de personnes atteintes de désordres psychiques, Krzysztof Skuza, professeur associé à HESAV, apporte une contribution scientifique au projet novateur mené sur le terrain par les équipes d’urgences. L’équipe de projet qu’il forme avec Annick Wohlhauser (infirmière en psychiatrie, responsable du Centre des Urgences Psychiatriques, CNP), Fabien Piaget (infirmier urgentiste, coordinateur du SMUR, HNE) et Gilles Bangerter (maître d’enseignement, HESAV) a présenté en avril des communications au 86ème congrès de l’association francophone pour le savoir (ACFAS) à l’Université du Québec à Chicoutimi.

Krzysztof Skuza se réjouit de « ce modèle de recherche appliquée - dont nous sommes le leader en Suisse romande – qui associe dès le départ les partenaires cliniques et les chercheurs, afin de garantir une applicabilité optimale des résultats et leur transfert dans la pratique ». Autre aspect sur lequel HESAV met l’accent, le projet interrogera l’interprofessionnalité dans la prise en charge de la crise psychique.

L’interview du Prof. Skuza est à découvrir dans l’article d'Arcinfo.

Télécharger l'article d'Arcinfo en PDF

Lire la publication du Prof. Skuza: « Police et crise psychique, l’interprofessionnalité comme enjeu de la prise en charge policière des patients psychiatriques », avec le sociologue Michael Meyer