HESAV

May 17, 2018

La médecine traditionnelle chinoise à l'honneur

wang


Les relations internationales peuvent avoir lieu à domicile : c’est l’objectif du nouveau module pilote « internationalisation at home » qui a eu lieu au début de l’année. De tels projets offrent une expérience internationale et interculturelle aussi aux étudiants non mobiles. Pour cette première, deux Professeurs de la Jiangnan University de Wuxi en Chine, Yuyu Jiang et Jun Wang, sont venus enseigner la Médecine Traditionnelle Chinoise (TCM) aux étudiants en soins infirmiers en 3ème année Bachelor. Les retours des étudiants ont été très positifs. Le Professeur Wang, dont c’est la première venue à HESAV, nous a livré ses impressions.

Quelle est votre fonction à Wuxi ?

Je suis médecin chef adjoint dans le département de réhabilitation de l’hôpital orthopédique de Wuxi. Je suis spécialisé dans la rééducation liée à la chirurgie de la main et l’orthopédie. J’ai un Bachelor en TCM et un Master en rééducation.

Pratiquez-vous la TCM au quotidien ?

Oui, nous utilisons les trois dimensions de la TCM, soit l’acupuncture, la phytothérapie chinoise et les massages chinois (Tuina). Bien que tous les médecins chinois ne la pratiquent pas, son usage est courant dans certaines situations.

C’est votre première visite en Suisse et à HESAV. Qu’est-ce qui vous a motivé à venir ?

J’avais déjà rencontré des étudiants de HESAV lors de stages qu’ils ont effectués à Wuxi. Être invité représentait une grande opportunité de faire une visite courte. J’avais envie d’enseigner et de faire connaître la TCM ailleurs qu’en Chine.

Qu’avez-vous pu découvrir ici ?

J’ai eu l’occasion de visiter des services partenaires au CHUV, de rencontrer mes homologues et d’apprendre davantage sur le fonctionnement des hôpitaux suisses. En particulier, j’étais intéressé de voir comment se déroule la réhabilitation post-chirurgicale ici, tout en partageant mon expérience. Et comme nous faisons le même métier, la communication s’est révélée facile. Nous avons beaucoup en commun.

J’ai aussi eu la chance de visiter le très beau service qui fabrique les prothèses et la machine de massage par aspiration Skin V6 qui permet de traiter la peau cicatricielle. En Chine, nous utilisons la technique des ventouses (Chinese Vacuum Therapy).

Comment s’est passé l’enseignent auprès des étudiants ?

Les étudiants étaient vraiment passionnés ! Nous avons même bougé lors d’un cours de Tai chi. Ce qui était surprenant pour moi, c’est la manière dont les étudiants suisses sont participatifs et interagissent avec l’enseignant. Pour moi, c’est une assurance que ce que je leur apporte les intéresse. Je vais rester en contact avec eux via Whatsapp et, si l’occasion se présente, je reviendrai volontiers.

Et avez-vous pu visiter un peu la Suisse ?

Oui, c’est un très beau pays et j’ai pris beaucoup de photos que j’ai partagées tout de suite. J’étais heureux de découvrir des choses nouvelles. La nourriture aussi est différente de chez moi, mais j’ai tout aimé, surtout le fromage et même la fondue (rires).