HESAV

Un Campus pour de nouvelles synergies

Innover et fédérer au-delà des frontières des professions de la santé

Ce projet architectural ambitieux et visionnaire s’inscrit dans le programme de législature 2012-2017 du canton de Vaud.

Situé à proximité immédiate des campus de l’UNIL et de l’EPFL, il permettra de rassembler nos quatre filières de formation et d’accueillir la filière Ergothérapie, réunissant ainsi les futur.e.s professionnel.le.s de la santé en un seul lieu de formation.

Le Campus Santé comprend trois bâtiments

HESAV : centre névralgique du campus, ses quatre étages accueilleront plus de 1500 étudiant.e.s et l’ensemble des collaborateur.trice.s de notre Haute école dans un espace spacieux, de forme rectangulaire.

Le C4 : amené à devenir l’emblème d’une collaboration interinstitutionnelle, ce bâtiment de forme cylindrique abritera HESAV, l’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source (La Source), la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL et le centre de formation continue du CHUV pour l’enseignement des pratiques cliniques par le biais de la simulation.

Les logements étudiant.e.s : plusieurs tours hébergeront les étudiant.e.s du Campus mais également celles et ceux des nombreuses universités, EPFL ou HES de Lausanne et de ses environs. La Fondation Maison pour étudiant.e.s Lausanne (FMEL) participe également à ce projet.

Un lieu de synergies pour renforcer le dialogue entre la formation et la recherche et stimuler la réalisation de projets interdisciplinaires

Cette organisation favorisera les interactions entre les étudiant.e.s, ouvrant sur le développement de l’interprofessionnalité. Elle s’inscrit dans la mise en œuvre et l’exercice de la complémentarité entre les différentes professions de la santé, désormais exigée par le système de soins après des années de spécialisation des savoirs.

Certaines formations proposées par HESAV pourront être réalisées conjointement dans le cadre de masters HES-SO-UNIL. Dans cette perspective, l’occasion de développer une vision de la santé en collaboration avec les sciences sociales ainsi que d’autres laboratoires de l’UNIL et de l’EPFL sera facilitée par la proximité géographique.

Les aménagements extérieurs permettront une mobilité douce entre les trois bâtiments. Des espaces collectifs animés inviteront aux échanges entres les collaborateur.trice.s, les membres du corps enseignant et les étudiant.e.s mais aussi avec les habitant.e.s du quartier.