HESAV

Formation et pratiques professionnelles

La recherche analyse les enjeux et conséquences des fortes mutations en cours au niveau des pratiques professionnelles autant que de la formation dans le domaine santé.

Le champ de la santé est en pleine mutation : pénurie de personnel qualifié, raccourcissement de la durée des hospitalisations, précarisation de certains secteurs d’activité, nouveaux rôles professionnels, mise en place des formations HES, internationalisation des études et des carrières sont autant de problématiques sur lesquelles les connaissances sont essentielles pour une Haute école.

Aussi, nos recherches analysent-elles les visions et divisions qui traversent les professions de la santé en fonction des appartenances sociales des individus et de leurs trajectoires professionnelles. Elles étudient également les processus de développement des compétences cliniques et relationnelles, tout en questionnant les représentations des professionnels et leurs effets sur les pratiques.

Ces recherches abordent par exemple la prise de décision par les sages-femmes lors de complications d’accouchement hors milieu médical, la médiation technique à l’oeuvre dans la pratique des techniciens en radiologie médicale ou encore les effets du genre et de la ségrégation horizontale sur la pratique quotidienne des d’infirmiers et techniciens en radiologie.

Les processus d’institutionnalisation des professions de santé – qui ont abouti à la mise en place des Hautes écoles spécialisées – en identifiant les acteurs, les enjeux et les intérêts sous-jacents sont également au coeur de nos questionnements. Qu’il s’agisse de l’histoire sociale de la physiothérapie en Suisse romande, de celle des soins en psychiatrie ou de la manière dont la profession infirmière est structurée, la connaissance des réalités et des enjeux professionnels est essentielle. Elle est incontournable tant pour éclairer les décideurs en vue des réformes à venir que pour orienter les formations à l’heure où nos professions connaissent d’importantes transformations.

Enfin, les modalités et les innovations pédagogiques (notamment l’enseignement par la simulation, l’interprofessionnalité ou le E-learning) sont également questionnées afin de mettre en lumière leur pertinence pour améliorer la formation de nos étudiants et le développement de leurs compétences.

Au final, cet axe entend renforcer la compréhension de la façon dont les rapports sociaux tendent à déterminer les représentations et les pratiques dans le champ de la santé, contribuant ainsi, tant au niveau de l’enseignement que de la pratique, au développement d’une réflexivité professionnelle.