HESAV

Vieillissement de la population, soins de transition et fin de vie


Avec l’allongement de l’espérance de vie, il est primordial de se questionner sur les personnes âgées, en particulier celles atteintes de maladies chroniques.

Santé et qualité de vie sont des aspirations légitimes pour une population dont l’espérance de vie s’allonge. Pourtant, le vieillissement s’accompagne de maladies, le plus souvent chroniques et évolutives, qui constituent un défi majeur pour les professionnels et pour les institutions socio-sanitaires mais également pour les malades et leurs proches.

Multidisciplinaire et interprofessionnel, cet axe de recherche s’oriente dans deux directions complémentaires.

La première interroge les points de vue, les besoins et les aspirations des personnes âgées et de leurs proches, les représentations et les pratiques des professionnels qui les prennent en charge ainsi que les nécessaires négociations entre les logiques et compétences des uns et des autres.
Parcours et transitions thérapeutiques de patients atteints de pathologies chroniques, maintien à domicile, rôles et besoins des proches aidants sont autant de questions abordées par nos projets.

La deuxième concerne la fin de vie. Lorsque le paradigme change et que la visée des soins passe du curatif au palliatif, comment les personnes vivent-elles ce passage ? Gestion des symptômes, acceptabilité des traitements, vulnérabilité, implication du réseau de proximité, rôle des soignants sont questionnés tant lorsque la phase palliative se vit à domicile que dans les services hospitaliers. Enfin, des recherches sur le suicide assisté permettent de poser un autre regard sur les représentations de la santé et de la mort et mettent en relief la délicate négociation entre la personne en fin de vie, ses proches et les équipes soignantes.