HESAV

Souaré Taibou, étudiante TRM en échange à HESAV Souaré Taibou, 

étudiante TRM, 
Institut Paul Lambin, Belgique 

Une expérience très enrichissante ! 
Très contente de l’accueil et de la disponibilité des encadrants 

Témoignage de Leire Alcaide, étudiante SI, Espagne

Un stage à l'étranger (en Suisse) organisé par le Bureau des relations internationales d’HESAV a été pour moi un grand enrichissement, non seulement en ce qui concerne mes études, mais aussi pour le développement de ma personnalité. Malgré les différences entre l’hôpital où je suis habituée à travailler et le CHUV, j’ai aimé apprendre de nouvelles formes de travail qui seront très utiles dans mon avenir et aussi j’ai amélioré mon niveau de français grâce à l’équipe infirmière.  Sans doute je répéterais cette expérience. 

Leire Alcaide, Espagne, novembre 2015

Témoignage de Chelsey Reiter, étudiante SI, Laval, Canada

J'ai beaucoup aimé mon séjour à l'HESAV. Tout le monde a été très accueillant et il y avait toujours quelqu'un disponible pour répondre à mes questions. Les activités et soirées avec les étudiants de l'HESAV m'a aidé de rencontrer du monde et de profiter de la vie scolaire. Merci à tous pour un super beau séjour!
Merci encore pour votre aide et joyeuse fêtes!
Mes meilleures salutations.
Chelsey de Laval, Canada, Décembre 2014.

Témoignage de Marie-France Morin, étudiante SI, Laval, Canada

Je voulais vous remercier pour tout ce que vous avez fait pour nous ce semestre. Nous nous sommes toujours senties soutenues et encadrées.
Je vous souhaite de joyeuses fêtes.

Marie-france Morin de Laval, Canada, Décembre 2014.

Témoignage de Joana do Mar, étudiante TRM, Portugal

Je suis entrée de Suisse comme un oiseau sans ailes...J’ai appris à flotter dans la vie sur le bord d’un lac... le lac Léman...Si vous me demandez si j’ai aimé cette expérience, je vous dis que j’ai créé une relation avec la vraie simplicité du lac et le confort personnel...j’ai rêvé...j’ai vécu secondes, minutes, heures, jours, quatre mois...j’ai survécu...j’ai appris que dans la vie tout le monde peut transformer quatre murs dans un monde de sensations colorées et transparents.


Témoignage de Marie Guyon, étudiante de deuxième année en soins infirmiers, à l'IFSI Franco-Britannique de Levallois-Perret, FRANCE

Je suis étudiante en deuxième année des soins infirmiers et je viens de France. J'ai réalisé une période de stage de trois mois à Lausanne avec le programme ERASMUS organisé entre l'IFSI Franco-Britannique de Levallois-Perret et l'HESAV de Lausanne. J'ai pu réaliser 2 stages de six semaines en des lieux différents.

Ma première période de stage s'est déroulée en dermatologie au CHUV. Le service de dermatologie est un service de prise en charge des pathologies dermatologiques et un service d'investigation afin de rechercher la cause de la pathologie pour trouver le traitement adapté. J'ai pu découvrir les modalités de formation des étudiants suisses en stage. Il y a un praticien formateur qui est un infirmier du service ayant une formation de pédagogie afin d'encadrer les étudiants. Une fois par semaine se déroule des enseignements cliniques, c'est-à-dire une journée où le praticien formateur est hors-soin et il accorde plus de temps à l'étudiant afin d'affiner l'apprentissage de celui-ci et de développer une approche réflexive. Ce stage m'a permis de prendre en charge des patients dans leur globalité : planification, soins, transmissions écrites et orales. J'ai pu donc pu avoir une vision globale des prises en charge avec les différents acteurs de soin. J'ai également pu apprendre différents soins spécifiques au service et d'autres soins courants du métier d'infirmière.

Ma deuxième période de stage s'est déroulée en psychiatrie adulte sur le site de Cery du CHUV. Le service où je me trouvais prenait en charge des patients atteints de troubles du spectre de la schizophrénie. La première semaine était assez remplie par une présentation aux nouveaux stagiaires, la présentation de l'hôpital et des cours sur les maladies psychiatriques dispensés par des infirmiers. Ce stage m'a permis de découvrir la réalité de la prise en charge de patients atteints de troubles psychotiques avec une prise en charge pluridisciplinaire. J'ai beaucoup appris au niveau du relationnel lors de mon stage en psychiatrie.

Ce séjour en Suisse m'a fait découvrir une nouvelle façon d'appréhender le métier d'infirmière dans un autre pays avec des moyens matériels et humains très appréciables. Ce stage m'a donné encore plus envie de partir travailler à l'étranger avec mon diplôme en soins infirmiers, de découvrir de nouvelles cultures, de découvrir d'autres pratiques de soins et de toujours avoir un contact humain fort car les lieux de soins ne sont pas les lieux les plus réjouissants qu'ils soient


Témoignage de Elsa Laine, étudiante TRM

Salut !

Je m'appelle Elsa, je suis une étudiante TRM finlandaise. Ce printemps j'ai fait un stage d'échange Erasmus organisé par HESAV. Mons stage a eu lieu au  CHUV, service de radio-oncologie. Au début,  c'était difficile à m'adapter, par exemple j'ai trouvé votre langue très difficile. Mais j'ai bien progressé avec le temps.

Dans hôpital les principes et les valeurs sont heureusement universelles. J'ai eu quelques bonnes amies et appris beaucoup de choses pendant ces trois mois. Je pense qu’à Lausanne tout le monde était poli et les paysages dans la Tour de Chantepierre sont magnifiques. Je suis contente de ma période d'échange! 

Je suis maintenant à Helsinki et je suis contente que tout s’est bien passé.


Témoignage de Aurore Johannot, étudiante en Soins infirmiers

Je suis partie en septembre 2013 pour deux mois de stage aux Philippines. J’ai mis 7 mois à faire des recherches pour trouver une place de stage aux Philippines.

 Les hôpitaux publics n’acceptaient les étudiants étrangers que pour des stages d’observation, ce qui ne me suffisait pas. Finalement, j’ai été mise en contact avec la directrice de l’ONG Mercy In Action qui a tout de suite accepté ma demande de stage. Cette ONG chrétienne a une maison de naissance à Olongapo.

Durant ces deux mois, j’ai habité dans la clinique, avec les autres sages-femmes et une infirmière. J’ai fait des check-ups aux femmes enceintes, des visites à domicile, assisté durant les accouchements, été dans des prisons faire des contrôles, suivi des meetings tous les lundis avec les sages-femmes pour se perfectionner, pu assister à des formations pour lesquelles j’ai eu des certificats, et plein d’autres choses encore. Ce fut le stage le plus enrichissant que j’ai effectué. J’ai été tout de suite été considérée comme une professionnelle de santé qui avait des connaissances à leur amener.

La vie en communauté a été incroyable, bien que rude physiquement. Nous travaillions 24h/24h et 6 jours sur 7. Dès qu’il n’y avait pas de contrôle ou d’accouchement, il fallait se reposer car nous ne savions pas ce qui allait arriver dans les 3 prochaines heures.

Je suis repartie deux semaines en décembre 2013 après le typhon avec la même ONG, mais à Dulag, sur le lieu du typhon. Ils y avaient emmené la moitié de leur équipe et du matériel pour créer une tente de naissance, afin de prodiguer des soins aux milliers de femmes enceintes victimes de l’ouragan. Ce fut une expérience inoubliable, bien qu’émotionnellement difficile.

Je prévois de continuer une collaboration professionnelle avec l’ONG, en devenant, peut-être dans quelques mois leur représentante en Suisse.