Recherches en cours

Pédagogisation de la prise en charge des personnes âgées. Pour une sociologie de l’humanisation des établissements par la formation continue

Iris Loffeier (HESAV), Annick Anchisi (HESAV), Célia Poulet (HESAV), Sophia Stavrou (HESAV)  

Les établissements médico-sociaux (EMS, maisons de retraite médicalisées en Suisse) sont souvent abordés dans le cadre de discours critiques, et les injonctions à l’amélioration de leur fonctionnement sont permanentes. Pour assurer une partie de cette amélioration, la formation continue de leurs employé.e.s s’impose comme consensus social et politique.

Intermédiaires dans le soin aux personnes âgées, les formations qui interviennent en EMS prennent en charge une partie de leur réforme, s’insèrent dans les interactions entre résident.e.s, employé.e.s et direction, se donnent pour ambition d’améliorer le sort des personnes âgées. Ce modèle de réforme des EMS ainsi que des gestes des professionnel.le.s implique de nouveaux rapports sociaux qui se structurent autour de la circulation des savoirs. Ces échanges se réalisent sur un territoire, le champ du vieillissement, où circulent des savoir-faire et des savoir être avec les personnes âgées.

La présente recherche sociologique entend étudier ce territoire en Suisse Romande et les reconfigurations impliquées par la formation. L’étude de la production et de la réception de formations produites par deux instituts dans des EMS autorisera à considérer une partie des enjeux culturels du vieillissement de la population, là où la recherche s’est habituellement penchée sur les effets économiques et sanitaires de ce phénomène.

Nous étudierons pour ce faire :

  1. Au niveau micro, les reconfigurations des pratiques et des interactions sociales entre soignant.e.s et résident.e.s, le travail d’innovation et les effets du management par les compétences dans les situations observées et dans la littérature grise.
  2. Au niveau intermédiaire (méso), ce sont les élaborations de savoirs, leur processus de validation, de légitimation, de reproduction et de mise en circulation qui seront étudiés.
  3. Au niveau macro, l’attention sera portée sur les modifications institutionnelles et le travail de mise en normes qui s’inscrivent dans et découlent de ces changements.

Ces 3 niveaux d’analyse nous permettront de saisir, en étant abordés conjointement, l’évolution du champ de la formation actuelle en direction de la vieillesse en institution ainsi que les réformes sociales plus générales desquelles et auxquelles elle participe.

Équipe de recherche

Iris Loffeier, requérante principale, HESAV
Annick Anchisi, partenaire de projet, HESAV
Célia Poulet, collaboratrice scientifique senior, HESAV
Sophia Stavrou, collaboratrice scientifique senior, HESAV

Financement

FNS, Division I

Durée

48 mois