Avoir 20 ans en 2020

En 2020, plus de 90’000 jeunes en Suisse ont fêté le cap important de leurs 20 ans. La RTS est allée à leur rencontre à travers des reportages et interviews abordant des thématiques aussi variées que les études, l’amour, le militantisme ou les loisirs. Camille Chavez, étudiante en Année Propédeutique Santé à HESAV, a répondu à l’appel de la RTS.

L’émission Grand Format de la RTS a diffusé, en décembre dernier, une série de reportages intitulés « Avoir 20 ans en 2020 » afin de décrypter l’impact de la pandémie de Covid-19 sur le quotidien de toute une génération de jeunes en Suisse romande et comment cette situation extraordinaire a poussé de nombreux.euses étudiant.e.s sur le chemin des hautes études.

Selon des chiffres communiqués par l’Université de Lausanne, la rentrée scolaire 2020 a vu son nombre d’inscriptions augmenter de 7% par rapport à l’année 2019. Même tendance à Genève, où l’augmentation des inscriptions en bachelor a connu une hausse de 8,1%. La raison ? De nombreux jeunes qui prévoyaient d’effectuer une année de pause pour voyager ou travailler après l’obtention de leur maturité ont renoncé à leur projet en raison du coronavirus, et ont commencé leurs études plus tôt que prévu.

Camille Chavez, étudiante en APS, a quant à elle quitté l’Université pour s’inscrire à HESAV avant la première vague. Une vocation qui est devenue une évidence pour elle pendant le semi-confinement de ce printemps.

« Je savais que j’allais m’orienter dans la santé mais entendre les gens applaudir tous les soirs le personnel soignant m’a vraiment donné envie de m’engager. Je ne le fais pas pour que les gens soient reconnaissants, mais pour être fière de moi et me dire que je fais quelque chose de bien », explique-t-elle au 19h30.

Retrouvez son témoignage diffusé au journal de 19h30 sur la RTS, le mardi 15 décembre 2020 en cliquant ici.