Deux nouveaux responsables pour notre Bureau des Relations Internationales

Nous avons le plaisir de vous annoncer la nomination de nos deux nouveaux responsables du Bureau des Relations Internationales : Sara Keel et Christophe Gueniat.
Carlos Masias Valdès (au centre), ancien doyen des Relations Internationales, entourés de ses deux successeurs . Christophe Guéniat (à gauche) et Sarah Keel (à droite)
Carlos Masias Valdés (au centre), ancien doyen des Relations Internationales, entourés de ses deux successeur.e.s. Christophe Gueniat (à gauche) et Sara Keel (à droite)

Dans l’objectif de développer la Ra&D à l’international, deux nouveaux responsables du Bureau de Relations Internationales ont été nommés.

Madame Keel sera en charge de développer la mobilité des enseignant.e.s et des chercheur.e.s, et Christophe Gueniat gérera et développera la mobilité estudiantine. Tous les deux sont familiers de HESAV puisqu’ils y travaillent depuis longtemps.

Toutes nos félicitations à eux ! Nous leur souhaitons plein succès dans cette nouvelle voie professionnelle.

Christophe Gueniat – Responsable du BRI à 60% – volet formation

Ancien étudiant de notre école et infirmier de profession, avec spécialisation en soins intensifs, Christophe Gueniat est au bénéfice d’un Master en Sciences infirmières. Il a commencé à travailler à HESAV après une longue pratique professionnelle.

En plus de ses activités d’enseignant, il est répondant des relations internationales pour la filière Soins infirmiers depuis trois ans. Dans ce cadre, il a participé à la mise en place des Summer Universities (SU) en Asie (Corée du Sud, Inde, Chine, Singapour), aux Etats-Unis (Boston, San Diego) et ici, à Lausanne. Son expérience et ses compétences acquises pendant toutes ces années sont des atouts indéniables pour les projets futurs du Bureau des Relations Internationales.

Sara Keel – Responsable du BRI à 50% – volet recherche

Sara Keel a obtenu un Master en sociologie (Université de Genève et de Manchester) et un Doctorat en sciences humaines et sociales (Université de Neuchâtel) ainsi qu’en sciences du langage (Université Lumière-Lyon-2). Elle a travaillé comme collaboratrice scientifique à l’Office fédéral de la statistique (OFS) pendant quatre ans et a été engagée à HESAV comme enseignante HES-S2 après obtention de son doctorat, dans le cadre d’un projet FNS sur « La planification de la sortie des centres de réadaptation ». Elle a continué à travailler dans le domaine de la santé, d’abord à la HEdS-Fribourg, et ensuite à l’Université de Bâle, en tant que chercheuse et enseignante depuis 2015.