Recherches en cours

Le rapport au corps des ex-sportifs et sportives de haut niveau. Une analyse dispositionnaliste

Philippe Longchamp (HESAV), Marion Braizaz (HESAV), Amal Tawfik (HESAV), Kevin Toffel (HESAV) et Fabien Ohl (UNIL)

Lead
Le sport de haut niveau favorise l’acquisition de certaines représentations et pratiques corporelles spécifiques. Que deviennent ces représentations et pratiques lors de l’après-carrière ? Tendent-elles à perdurer ou, au contraire, à s’effacer ?

Contenu et objectifs du travail de recherche
La recherche poursuit deux objectifs :

  1. identifier les différents types de rapports au corps observables parmi les ex-sportif·ve·s de haut niveau
  2. comprendre les principes qui président à la variation des différents rapports au corps identifiés.

L’hypothèse générale est que ces rapports au corps résultent de l’articulation entre la socialisation liée au dispositif sportif d’une part, celle liée aux appartenances de classe, de genre et de génération d’autre part, et que ces rapports au corps se trouvent modulés par les expériences corporelles (puberté, blessures, vieillissement, etc.) qui accompagnent et succèdent la carrière sportive.

Un questionnaire sera distribué à l’échelle nationale auprès de 1000 ex-sportif·ve·s issus de 11 disciplines sportives. Dans un second temps, 55 entretiens seront menés auprès d’ex-sportif·ve·s sélectionné·e·s sur la base de leurs réponses au questionnaire.

Contexte scientifique et social du projet de recherche
Ce projet apportera des connaissances nouvelles relatives aux conditions sous lesquelles des dispositions se perpétuent (ou non) lorsque disparaissent les conditions de leur acquisition. Les résultats permettront de guider les politiques de santé et d’améliorer l’encadrement des sportif·ve·s et ex-sportif·ve·s, ainsi que leur accompagnement par les professionnel·le·s de santé.

Équipe de recherche

Philippe Longchamp, Professeur, HESAV
Marion Braizaz, Assistante, HESAV
Amal Tawfik, Assistant, HESAV
Kevin Toffel, Adjoint scientifique, HESAV
Fabien Ohl, Professeur, UNIL

Financement

FNS, Division I

Durée

48 mois