Formation continue et postgrade

CAS Médecine intégrative et complémentaire à l’hôpital et dans la communauté

Date de la prochaine session : janvier 2024
Séance d'information : date à venir
Inscriptions ouvertes prochainement

 

Descriptif et objectifs

Dans un contexte socio-sanitaire en mutation où l'économicité et la rentabilité prennent de plus en plus d'importance et où la médecine classique de pointe peine parfois à prendre en compte la globalité de l’être humain, l’intégration des approches de médecine intégrative et complémentaire (MIC) dans les pratiques professionnelles complètent, enrichissent et renforcent l’humanisation des prises en soin  thérapeutiques conventionnelles. Ces approches réaffirment l’importance du partenariat entre le.la professionnel.l.e de santé et le patient. Elles considèrent la personne dans tous ses aspects en respectant ses croyances et son style de vie, même s’ils diffèrent de ceux du système culturel et de soin dominant. La médecine/la santé intégrative mobilise toutes les thérapies appropriées, qu’elles soient conventionnelles, traditionnelles et/ou complémentaires qui ont fait leurs preuves, notamment pour la personne concernée, pour atteindre la meilleure dynamique de santé possible.

En renforçant l’approche des soins centrés sur la personne, elles facilitent la construction d’une alliance thérapeutique pour aborder des situations complexes, pouvant ainsi motiver la personne à s’engager activement dans une prise en charge plus efficiente. Ainsi, les hôpitaux romands (somatiques et psychiatriques) et les établissements médico-sociaux-éducatifs sont de plus en en plus nombreux à proposer des approches MIC.

Les objectifs de la formation sont les suivants :

Ce CAS permettra aux participant.e.s de se familiariser avec des approches de MIC fréquemment utilisées par la population en identifiant leurs indications, bénéfices, risques et limites et en les mettant en perspective selon une base EBP (Evidence-Based Practice). Ils sauront identifier les enjeux et les défis de l’intégration des MIC dans les pratiques cliniques et collaboratives auprès de bénéficiaires. Les participants développeront ainsi les compétences nécessaires pour jouer un rôle pivot et moteur d’information, d’orientation et de collaboration entre l’équipe de soin, le.la bénéficiaire et les praticien.ne.s en MIC. Ceci afin de favoriser de manière sécuritaire l’efficience et la continuité des soins des individus dans différents contextes professionnels. Les participant.e.s vont également adopter une posture professionnelle de promotion de santé intégrative et de salutogenèse auprès de la personne et de ses proches. Finalement, les participant.e.s s’initieront à des pratiques de soins complémentaires simples et efficaces, transférables dans leur pratique professionnelle de manière autonome, sécuritaire, éthique et dans le respect de leur rôle professionnel et des valeurs et croyances de la personne.

Caractéristiques pédagogiques et stuctures

Ce CAS représente 10 crédits ECTS au total, correspondant à environ

  • 100 heures d'enseignement (cours, conférences, ateliers, etc.)
  • et 200 heures de travail personnel (études personnelles ou dirigées, , recherches et exercices individuels ou en groupe pour la validation des modules).

La formation se déroule en cours d'emploi. Elle est organisée sur 11 mois. Les périodes de formation sont regroupées en sessions de deux jours de cours (hors périodes de vacances scolaires).

L'approche pédagogique et les moyens didactiques proposés sont variés. Ils favorisent l'apprentissage et le développement des compétences grâce à l'utilisation de méthodes participatives exploitant la pratique et la coopération des participant.e.s tels que des exercices à partir de vignettes de situations de soin, des ateliers pratiques, des séminaires, des tables rondes, des débats.

Référentiel de compétences

Cette formation met l'accent sur le développement des quatre compétences ci-dessous et propres à ce champ d'intervention.

Compétence 1 

Identifier les bénéfices et limites des approches en MIC, leurs indications et risques d’interaction afin d'accompagner de manière sécuritaire et individualisée les bénéficiaires de soins sur la base de la démarche EBP (rôle d'expert.e).

Compétence  2 
Distinguer la dynamique des enjeux de la collaboration interdisciplinaire des différent.e.s actrices et acteurs du système santé-social en vue d’accompagner ensemble la Personne dans son processus de choix et d’intégration des thérapies complémentaires à sa prise en charge clinique (rôle de communicatrice et communicateur, et de collaboratrice et collaborateur).

Compétence 3

Soutenir une perspective de salutogenèse auprès des individus et des groupes en les accompagnant et en les orientant dans leurs choix d'approches de médecine intégrative et complémentaire (MIC) visant à maintenir et améliorer leur santé et leur qualité de vie (rôle de promotrice et promoteur de santé).

Compétence 4

Exercer de manière autonome, éthique et dans le respect des normes professionnelles et des valeurs et croyances de la personne, des gestes de soins complémentaires dans sa pratique professionnelle (rôle de professionnel.l.e).

Public cible

  • Les Professionnel.le.s de santé: infirmier.e.s, physiothérapeutes, ergothérapeutes, sages-femmes, diététicien.ne.s, osthéopathes, technicien.ne.s en radiologie médicale, médecins, pharmacien.ne.s, etc.
  • Et les Travailleurs sociaux

Prérequis :

  • Bachelor HES du domaine Santé ou titre jugé équivalent
  • Bachelor HES du domaine Travail social ou titre jugé équivalent
  • Titre universitaire dans le domaine de la santé

Titre obtenu

La réussite de la formation permet l’obtention d’un Certificate of Advanced Studies (CAS) HES-SO en Médecine intégrative et complémentaire à l’hôpital et dans la communauté.

Formation ratifiée par la HES-SO.

Programme

Brochure en cours de rédaction.

Responsables pédagogiques

Corinne Schaub, Responsable pédagogique du CAS et du Module 3, Professeure associée HES à HESAV, Lausanne

Maria Trovato, Responsable Module 1, MEA et responsable de programme PHY à HESAV, Lausanne

Marie-Christine Follonier, Responsable Module 2, MEA et responsable de programme SI à HESAV, Lausanne

Délai d'inscription

Inscriptions pas encore ouvertes

Lieu de formation

Lausanne

Contact

HESAV - Haute École de Santé Vaud
Avenue de Beaumont 21,
1011 Lausanne

Coordination de la formation continue et postgrade de HESAV
Courriel | +41 21 316 80 21

Inscription

Information disponible prochainement

Prix et modalité de paiement

  • Les frais d’inscription sont de CHF 200.- (non remboursable)
  • Le prix total de la formation est de CHF 4’980.-

Paiement avant le début de la formation, dès la réception de la facture.