Les violences obstétricales dans le dernier numéro de Hémisphères

Si la parole autour des violences obstétricales se libère, la question fait débat au sein du corps médical. Interview de Solène Gouilhers, chargée de recherche à HESAV, dans le dernier numéro de Hémisphères, la revue suisse de la recherche et de ses applications.

Libération de la parole, question du consentement lors de l’accouchement, réactions des professionnel.le.s, risques judiciaires, peur : autant d’aspects qui sont abordés par la sociologue et chercheuse dans cet interview.

Lire l’interview

Spécialiste de la question suite à sa thèse intitulée Gouverner par le risque: une ethnographie comparée des lieux d’accouchement en Suisse romande (thèse de doctorat en sociologie disponible en ligne), Solène Gouilhers interviendra sur les violences obstétricales lors de la prochaine Journée Sexualité dans les soins organisée par HESAV le 30 janvier prochain.