Recherches en cours

Travailleuses enceintes : évolution des pratiques, évaluation d’une consultation spécialisée et évaluation économique de l’application de la protection

Peggy Krief, requérante principale, médecin du travail, Unisanté, Isabelle Probst, co-requérante, psychosociologue, HESAV, Karine Moschetti, co-requérante, économiste de la santé, Unisanté, Saira-Christine Renteria, co-requérante, gynécologue, CHUV, Alessia Abderhalden-Zellweger, chargée de recherche, psychologue de la santé, Unisanté, Julien Vonlanthen, assistant de recherche, sociologue, Unisanté

Depuis 2015, le Département de Santé au travail et environnement d’Unisanté propose une consultation spécialisée pour les travailleuses enceintes pour répondre aux besoins des acteurs concernés par l’Ordonnance sur la Protection de la Maternité (OProMa). Notamment il s’agit de fournir des informations aux travailleuses enceintes et aux employeurs sur leurs droits et devoirs, de soutenir la démarche d’adaptation du poste de travail et de conseiller les gynécologues sur l’avis d’aptitude au poste de travail. Cette consultation, pionnière en la matière au niveau suisse, est réalisée par un-e médecin du travail.

L’objectif de ce projet de recherche est d’évaluer les apports de cette consultation pour les parties prenantes (travailleuses enceintes, employeurs et gynécologues), d’optimiser l’offre de soins et la placer dans une perspective de complémentarité utile et attendue par tous les acteurs concernés par l’OProMa.

Le projet prévoit 3 volets complémentaires : 1). un recueil des données quantitatives par des indicateurs sur l’application de l’OProMa auprès des travailleuses enceintes, de leur employeur et de leur gynécologue à l’issue de la consultation ; 2) un recueil de données par questionnaires auprès des acteurs ; 3) une analyse économique.

Ce projet devrait permettre de suivre l’évolution des pratiques des différentes parties prenantes, d’améliorer la qualité des soins pour la protection de la maternité au travail et d’impliquer davantage les entreprises dans une démarche préventive vis-à-vis de la santé au travail pendant la grossesse.

Équipe de recherche

Peggy Krief, requérante principale, médecin du travail, Unisanté, Isabelle Probst, co-requérante, psychosociologue, HESAV, Karine Moschetti, co-requérante, économiste de la santé, Unisanté, Saira-Christine Renteria, co-requérante, gynécologue, CHUV, Alessia Abderhalden-Zellweger, chargée de recherche, psychologue de la santé, Unisanté, Julien Vonlanthen, assistant de recherche, sociologue, Unisanté

Financement

Commission de promotion de la santé et de lutte contre les addictions, Direction générale de la santé du canton de Vaud

Durée

24 mois