Recherches en cours

Sensibiliser le public à la collaboration interprofessionnelle lors de l’hospitalisation

Liliane Staffoni (HESAV), Félicia Bielser (HESAV), Kim Lê Van (HESAV)

Introduction
L’importance de la collaboration interprofessionnelle (CIP) dans les services de soins est en constante augmentation et elle est soutenue par l’Office fédéral de la santé (OFSP). En même temps, la participation du patient reste un défi autant pour les professionnels que pour les patients eux-mêmes. Ainsi, la participation des patients dans les soins intéresse autant le public que la recherche scientifique. Depuis plusieurs années, nous menons des projets de recherches (FNS) qui permettent d’analyser les pratiques interprofessionnelles dans les soins, en utilisant la vidéo. Les résultats obtenus ont permis d’apporter de nouvelles connaissances sur la CIP, la participation du patient et les pratiques interactives notamment: i) comment les professionnels de la santé définissent la CIP, ii) quels types de structures sont utilisés par les équipes interprofessionnelles pour réaliser des colloques interprofessionnels, et iii) quelles ressources les professionnels et les patients utilisent pour communiquer les uns avec les autres dans des situations interprofessionnelles.

La dissémination des résultats a été très appréciée par les institutions engagées dans la recherche. Cependant, cette stratégie de communication s’est limitée aux partenaires, c’est-à-dire aux professionnels de la santé. Avoir accès à une meilleure compréhension du fonctionnement interprofessionnel et institutionnel peut être un levier pour l’empowerment des patients, pour être actifs dans le processus de prise de décision et avoir un effet positif sur l’expérience d’hospitalisation. Donner accès aux résultats, sur le fonctionnement interprofessionnel et institutionnel, contribuera à une meilleure compréhension du public et leur permettra de développer des connaissances du système de santé. C’est pourquoi, le premier objectif de ce projet AGORA est de sensibiliser le public à la CIP et ainsi de contribuer à améliorer la litéracie en santé. Le second objectif vise à rendre le concept de la CIP compréhensible et visible afin de sensibiliser et d’augmenter l’intérêt du public à propos de la CIP. Le troisième objectif vise à partager le processus de la trajectoire de soin et les structures des colloques interprofessionnels. Le but est d’augmenter la capacité des personnes à réfléchir et à s’engager dans la trajectoire de soins lorsqu’elles bénéficient des services de santé. Le quatrième objectif consiste à discuter de manière critique les perspectives relatives à la CIP à l’hôpital. En améliorant l’échange des savoirs entre le public et les chercheurs, ce projet est présenté comme un projet collaboratif conçu pour créer un pont entre la recherche et la société.

Méthode
Le projet consiste à développer un site web en 4 phases : 1) une vidéo à fort impact, aussi utilisée comme accroche pour le site web, 2) des références bibliographiques variées, expliquant le fonctionnement institutionnel et le fonctionnement informel de la CIP à l’hôpital, 3) un forum ouvert où le public aura l’opportunité de poster des commentaires sur les ressources qui ont été rendues accessibles et l’occasion d’interagir avec les chercheurs. Finalement, 4) l’évaluation des stratégies de dissémination.

Résultats attendus
Le site web sur lequel la vidéo et la documentation seront publiées fourniront au public les informations de coulisse « backstage » à propos des soins hospitaliers. La connaissance du processus de soins permettra au public d’avoir une posture plus active durant l’hospitalisation.

Conclusion 
Le projet de communication utilisera des données issues des recherches sur la CIP dans le champ de la santé pour créer des ressources en ligne pour un large public. Ces éléments vont permettre au public d’avoir un rôle plus actif dans la gestion de leur santé. Ce projet AGORA contribuera à sensibiliser les patients au rôle actif qu’il est important qu’ils assument afin de devenir des partenaires dans le domaine des soins de santé.

Équipe de recherche

Liliane Staffoni, requérante principale, HESAV
Félicia Bielser, chargée de Ra&D, HESAV
Kim Lê Van, chargée de Ra&D, HESAV

Financement

FNS

Durée

12 mois